Réponses aux voyageurs imaginaires qui désirent nous rejoindre…

Publié le par Olga Forest



On m’a dit que beaucoup d’entre vous se sont  inquiétés de savoir s’il resterait de la place à bord du Don de Dieu. Rassurez-vous !... ce bateau-là peut contenir  toute la terre !... Mais ne rêvons pas… Vous pouvez même venir avec toute votre famille et vos amis. Et quand enfin, vous monterez sur le vaisseau armé par Pierre Dugas de Monts et que vous ferez connaissance avec Samuel de Champlain, donnez lui le bonjour de ma part s’il vous plait.

 

C’est un homme profondément humain et tellement chaleureux. Il aime les gens et particulièrement les enfants et sait former la jeunesse... C’est un savant, cartographe et ethnographe. Il se passionne pour tout ce qu’il fait et son enthousiasme est communicatif.  C’est aussi un artiste qui fait de très jolis dessins et c’est un merveilleux conteur (Œuvres de Samuel de Champlain). Au cours de  cette longue  traversée, il vous décrira ce pays  avec lequel, comme disent nos cousins québécois, « il est tombé en amour » au point de lui consacrer sa vie. Il est intarissable sur la faune et la flore. Mais surtout il  vous parlera des  autochtones, ces Amérindiens avec lesquels il a tout de suite noué des liens d’amitié et dont il respecte les coutumes et le savoir ancestral. Certains  vous attendent avec impatience  pour vous accueillir au port de Tadoussac. Je me suis laissé dire que les Montagnais préparent même une Tabagie, c'est-à-dire un festin, en votre honneur quand vous irez leur rendre visite dans le Saguenay... !

 

Puisque vous allez vivre,  comme il y a quatre cent ans avec les passagers et l’équipage du « Don de Dieu », laissez vous porter tranquillement par la vague. Ouvrez grands les yeux et les oreilles et laissez vous guider par Fleur de Lune et ses amis, qui sait vous pourrez peut-être les aider dans leur mission.

 


Avant de vous quitter,  je dois  vous confier un secret : Monsieur de Champlain  est vraiment très honoré de votre venue. Il ne pensait pas  que vous seriez si nombreux à remonter le temps pour vous joindre à l’expédition. En tous cas je suis certaine que malgré sa modestie et sa grande pudeur, il en est ravi et touché, comme je le suis moi-même.

 

Dès que  vous serez arrivés à bord je vous conseille de consulter  dans l’ordre ci-dessous

Les consignes d'embarquement
La liste des passagers et autres personnalités


Je vous souhaite bon voyage et bon vent !

Publié dans Billets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article