Ce n'est pas fini, mais alors pas du tout....

Publié le par Olga Forest



                 Samuel de Champlain a accosté à la pointe de Québec  le 3 juillet comme prévu. Quelle chance ! Qu'aurions-nous fait s'il n'était pas arrivé à temps ?

Ce qui est bien dans les commémorations c'est qu'on est sûr de tout, des faits et de la date, les choses sont prévues d'avance, pas de surprise ! Mais moi, en  vieille enfant que je suis, j'adore les surprises. J'adore en faire et qu'on m'en fasse.

                  
                  C'est pourquoi dans  L'étrange Voyage de Fleur de Lune et de ses amis, l'Histoire redevient le présent, et vous serez bien obligé de reconnaître qu'il n'y a rien de moins imprévisible que le présent, sinon ce serait un conditionnel. Et ne me dîtes pas que j'ai toujours le dernier mot. Je suis désolée de vous contredire, mais mon dernier mot n'est pas encore arrivé, où alors ce serait grave, je dirais même très grave, surtout pour moi.




              Dans mon histoire à  moi, il y a une mission à remplir : trouver Guillaume de Carabas ce que nous savions dès le départ mais
maintenant il faut aussi trouver M. Hébertet, le père d'Isabelle alias Fleur de Lune ou si vous préférez Fleur de Lune devenue Isabelle.

                 Il ne saurait être question de dire :
- Tout est fini, le quatre centième anniversaire est passé et le premier concours est terminé, le deuxième commence....

                 Le 400e anniversaire était un joli hasard dans cette aventure, mais il n'était ni la motivation, ni le but de cette saga. Nous l'avons fêté et c'était important, mais l'histoire de ces français émigrés en Nouvelle France et de leurs rapports avec les autochtones mérite mieux qu'une date sur un calendrier et des festivités fut-ce-t-elles importantes et réussies. Il faut entretenir la mémoire.

                 Aucun feu d'artifice ne fera éclater toutes les petites lumières de vie  qui se sont allumées et éteintes pour que le monde continue sa course et qu'un grand pays se construise. Et il n'est pas question d'oublier  que ce fut aussi au détriment  de ceux qui peuplaient ces contrées dites "sauvages" et de leur culture.



                       Bien sûr, on dira que Champlain, Dugas de Monts, Pierre de Pont Gravé et Chauvin, entre autres, ont réalisé une colonisation  commerciale, sans massacre. Elle  fut même, en son temps, considérée comme une manne par les tribus de la région de Tadoussac,  puisque cela leur permettait de vendre les peaux achetées aux Algonquins de l'intérieur et aux Inuits  au nord.



                  Je n'aurai pas la prétention de me dire  historienne. Je suis une romancière, même si je me suis beaucoup documentée et si j'ai respecté consciencieusement la vérité historique, parce que l'Histoire m'a toujours passionnée, ainsi que ceux qui l'ont faite, célèbres ou anonymes. Certes,  j'aime raconter des histoires aux enfants mais,  je n'aime pas leur mentir ! Et plus encore quand il s'agit de leurs ancêtres, je leur dois la vérité vraie !

            
                             Les personnages sortis de mon imagination,  ont pris vie  grâce à nos fidèles "lecteurs-voyageurs-imaginaires", mais, Fleur de Lune, sa marraine la Fée, le Chat, Uapikuan, Jean, l'Abbé François et Marie le jolie couturière et même Maikan le sorcier, m'ont prévenue qu'ils avaient aussi leur mot à dire  dans cette histoire, ou si vous préférez "leurs mots" à dire ! Je crois bien que je ne suis pas près de les faire taire. Je vais d'ailleurs  vous confier un secret
à ce sujet, je me sens bien en leur compagnie et j'ai hâte de me retrouver en tête à tête avec eux tous. Je vais donc m'offrir un petit moment d'intimité  avant de continuer le récit de leurs aventures sur le blog.


                       Et à la rentrée, je  transcrirai sur la toile tout ce que mes héros auront bien voulu me raconter et tout ce que Samuel de Champlain m'aura soufflé à l'oreille.
  Vous les retrouverez alors, les réels et les inventés pour de nouvelles aventures dans ce troisième tome dont je n'ai pas encore le titre.  Ce sera, sans doute, à raison d'un chapitre par semaine, car d'autres histoires déjà écrites attendent en file indienne  que je les mette en ligne.    

                        D'ici là vous pouvez tout relire et n'hésitez pas à  en faire profiter vos amis et leurs enfants, vos copains et vos copines, et parlez-en autour de vous, si vous avez aimé, bien sûr !

                            A bientôt et bonnes vacances ...




Publié dans Billets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carambaole 17/07/2008 22:51

l'été,le net et over blog ce jeudi rien ne va ,pas su faire de com chez personne désolé