VACHES SANS PAPIERS... VACHES NON IDENTIFIEES A ST PIERRE DE BAT EN GIRONDE...

Publié le par Olga Forest


 Je n'ai pu m'empêcher à l'écoute de cette information, de jeter mon petit grain d'humeur... après tout c'est un blog pour toute la famille ....


         Des vaches non identifiés se seraient posées sur notre belle terre de France, en Gironde, plus exactement. 

          Courteline n'est pas mort, il a fait des petits… A la seule différence que les gratte-ordinateurs  ont succédés aux petits gratte-papiers du début du siècle. Ils ont même des moyens d'Investigation Moderne !

           Voici les faits : dix ans après qu'Yvette, une brave agricultrice ait elle-même avisé les services administratifs d'un problème qui lui causait soucis, voici que la foudre lui est tombé sur la tête ...  

            Elle avait achetée  quatre vaches, tout à fait  légalement, à un voisin qui  serait mort quelque jours plus tard sans laisser leurs papiers d'identification. L'administration aurait alors rassuré notre habitante de  St Pierre de Bat  : tout allait être mis en ordre ! Hélas ! dix ans plus tard, quelque obscur sans grade, aurait retrouvé, cette sinistre affaire, cachée au creux d'un dossier poussiéreux ou d'un fichier plus poussiéreux encore, et s'en serait saisi. Pauvre Yvette, soudain accusée de fraude et ses vaches devenues des émigrés en situation irrégulière, sur le sol girondin, donc français…

         Quel ministre va devoir se pencher sur le sort de ces V.O.I. vaches non-identifiées ? Celui de l'Immigration et de l'Identité nationale ou celui de l'Agriculture ?

           En attendant, quel dilemme pour l'administration concernée. Dilemne cornélien ou girondin si vous préférez. Pas question de reconduire ces braves ruminantes à une frontière, puisqu'on ne connaît pas leurs origines, ni les mettre dans un avion sous prétexte que ce sont des vaches de couleur!

            Alors, comme pour Louis XVI et Marie-Antoinette et avant eux les Girondins - et oui déjà des Girondins - la décision tomba ! Un nouveau Fouquier- Tinville, avait signé l'arrêt de mort. de ces trois pauvres vaches.

Ah! ça ira ça ira ça ira,

Les vaches sans papiers à la lanterne,

Ah! ça ira ça ira ça ira,

Les vaches sans papiers on les aura !
 

               En conclusion, si j'ai bien compris, en France, la peine de mort existe toujours, en tout cas pour les vaches !

                 Les mènera-t-on en place de grève, au lieu de l'abattoir ?

                 Le bon peuple de France y sera-t-il convié et de braves citoyennes viendront-elles tricoter au pied de l'échafaud pour mieux profiter du spectacle ?

                  Quand tant de problèmes de santé publique, de pollution, de malversations de tous ordres, de manque de respect du consommateur restent lettre morte, on est ébahi devant une telle débauche de bêtise humaine.

                    Qui a signé l'arrêt de mort ? Il serait intéressant de le savoir et surtout, qu'on ne se retranche pas derrière le règlement et le respect des ordres, il me semble que la dernière guerre nous suffisament  montré jusqu'où cela pouvait mener...

                  Sanctionner une petite agricultrice à la retraite, mère adoptive de trois vaches née sous X, ne demande pas un grand courage politique ! Pauvre Yvette qui ne demandait rien à l'automne de sa vie, que de pouvoir mener encore chaque jour ses vaches au pré. Pauvre Yvette obligée de les séquestrer depuis quatre mois, de peur qu'on ne les tue, dès qu'elle aurait le dos tourné !

 

vu au J.T. de 13h sur TF1 (pour voir la vidéo cliquer ici)


Publié dans Billets

Commenter cet article